• Un siècle d’espoir et d’horreur ≡ Chris Harman

    Un siècle d'espoir et d'horreur Chris Harman Bibliolingus

    Un siècle d’espoir et d’horreur
    Une histoire populaire du XXe siècle
    Chris Harman
    La Découverte
    2011

     

    « La question de l’alternative
    entre le socialisme et la barbarie se pose
    plus que jamais1. »

    Cet ouvrage, dernier volet d’Une histoire populaire de l’humanité, est consacré aux XXe siècle. Nazisme, fascisme et stalinisme ; mécanisation du meurtre de masse et « nettoyage ethnique », guerres mondiales, guerres de religion et guerres nucléaires ; crises économiques et propagation du capitalisme… Le XXe siècle serait le plus violent et le plus mouvementé de l’humanité, mais c’est aussi celui des nombreux mouvements de révolte ou de réforme et de leur répression, de leurs échecs et de leurs avancées pour neutraliser l’ordre ancien.

     

    Pour finir

    « On me demande souvent s’il existe un livre qui fait pour l’histoire du monde ce que mon Histoire populaire des États-Unis fait pour ce pays. Je réponds toujours qu’il n’en existe qu’un qui accomplisse cette tâche particulièrement délicate : celui de Chris Harman, Une histoire populaire de l’humanité. C’est un ouvrage indispensable qui figure en bonne place dans ma bibliothèque de référence… » (Howard Zinn)

    Dans cet ouvrage ambitieux et très réussi dans l’ensemble, Chris Harman, historien britannique militant et marxiste, met en lumière des événements peu connus et les articule les uns aux autres. Car il ne s’agit pas simplement de connaître les dates et les acteurs des faits, mais de comprendre les mouvances qui sous-tendent les événements, de les articuler les uns par rapport aux autres pour comprendre l’escalade de violence.

    S’il parvient à ne pas parler que du Royaume-Uni qu’il connaît forcément mieux, il est centré sur une vision européenne comme la plupart des historiens, avec quelques incursions colonialistes et impérialistes. Même dans cet ouvrage, l’Afrique et le Moyen-Orient notamment restent en marge de l’ordre mondial.

    Toutefois, Chris Harman illustre parfaitement que la lutte des classes est toujours d’actualité. Peu de révolutions ont abouti au renversement de l’ordre ancien, car chaque fois les partis communistes, prompts à encourager la révolution, ont pactisé avec le pouvoir déjà existant et freiné le mouvement au moment où il allait gagner une bataille. La réponse de Chris Harman est qu’une révolution doit être entière, combative sur tous les aspects du système, pour renverser l’ordre en cours.

    Même s’il est pessimiste, car l’histoire donne le sentiment de faire trois pas à avant, deux pas en arrière, Chris Harman montre combien les mouvements sociaux font peur à ceux qui détiennent le pouvoir, et souligne de fait que nous, le peuple, ne sommes pas impuissants dans la marche du monde. Mais contrairement aux riches qui sont une classe en soi et pour soi (voir les ouvrages des Pinçon-Charlot), les classes populaires et moyennes constituent une classe de par leurs revenus et leurs conditions de vie, mais pas une classe pour soi, c’est-à-dire luttant pour la sauvegarde de ses intérêts. C’est ce « pour soi » qu’il faut construire pour se réunir autour de valeurs communes : la solidarité, la justice, l’équité, le respect des différences.

    Dense et difficile à lire, cet ouvrage est passionnant, rare et fondamental pour comprendre le monde, d’autant qu’il laisse la porte ouverte à d’autres ouvrages relatant précisément chacun des événements du XXe siècle. Pour les plus motivés, Une histoire populaire de l’humanité (700 pages) remonte bien avant le XXe.

    Toujours est-il qu’il me paraît encore incroyable que ce livre ne soit pas arrivé entre mes mains plus tôt (merci à Paul Ariès pour cette découverte !), et que Chris Harman soit si peu connu du public, et moins connu qu’Eric Hobsbawm (L’Age des extrêmes) avec lequel il est parfois en désaccord. Mais après tout, les dominants ont le contrôle de la parole, des médias mainstream et des manuels scolaires ; l’Histoire avec un grand H est la leur. C’est aussi à nous de faire que survive dans nos mémoires l’histoire des peuples.

    Lisez aussi

    Les-dessous-de-la-politique-de-lOncle-Sam-Bibliolingus

    Les Dessous de la politique de l'Oncle Sam
    Noam Chomsky

    couv_propaganda bernays Bibliolingus Propaganda. Comment manipuler l’opinion en démocratie
    Edward Bernays
    La Violence des riches Pinçon-Charlot Bibliolingus

    La Violence des riches
    Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon

    Finir totalitarisme Martelli Bibliolingus Pour en finir avec le totalitarisme
    Roger Martelli
    le prince jaune vassil barka bibliolingus blog livre

    Le Prince jaune
    Vassil Barka

    purge sofi oksanen bibliolingus blog livre Purge
    Sofi Oksanen
    + un article qui en parle bien mieux que moi
     

    1 . Page 319.

    Un siècle d’espoir et d’horreur
    Une histoire populaire du XXe siècle
    (dernière partie d’Une histoire populaire de l’humanité)
    Traduit de l’anglais par Jean-Marie Guerlin
    Chris Harman
    La Découverte
    Poche n°384
    2013
    352 pages
    12 euros

    Bibliolingus

    « Quatre ans de Bibliolingus : la lecture en partageLes Échoués ≡ Pascal Manoukian »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Janvier 2016 à 14:02
    Alex-Mot-à-Mots

    Un roman et une lecture qui ont l'air incontournables.

      • Vendredi 15 Janvier 2016 à 12:06

        Tout à fait !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :