• Tag femme

    Résultats pour la recherche du tag femme :
  • ...tabou dans notre société. Ceci est mon sang est un ouvrage drôle, peu académique, mobilisateur, qui encourage les femmes à libérer leur parole pour rétablir les rapports femmes-hommes. « Pourquoi chuchotons-nous "règles", alors que nous sommes si prompts à crier "salope", "traînée", et...

    Lire la suite...

  • ...Roman fulgurant, impressionnant, brut, Histoire d’Awu raconte la condition sociale et familiale des femmes dans un petit village du Gabon. Un texte très court, au style épuré, qui nous confronte aux différences culturelles et nous plonge au cœur des coutumes gabonaises. « Le sort d’une...

    Lire la suite...

  • ...tairai le nom). Entre les souvenirs d’enfance, les messes qui prônent la tolérance et les réunions entre femmes du quartier, Scout se sent de plus en plus en décalage avec sa ville natale. Elle ne veut pas être une femme « domestique » avec un foyer, un mari et des enfants, et le fait de...

    Lire la suite...

  • ...les commérages occupent les habitants, et surtout Mamie, un peu pingre et mesquine, qui de son salon joue à la femme de bonne société. Il y a son mari, le taciturne Bill, son frère Sam et son épouse Rose qui est très isolée ; le marchand Mockett, mais aussi Nicholas Farish, l’ami des...

    Lire la suite...

  • ...les coups, malgré les humiliations, elle a toujours l’espoir de se délivrer de la rue, des macs, et de rencontrer celui qui l’aimera comme une femme et pas comme une pute. « Toi qui dis toujours que tu te sens sale après une passe, rassure-toi, ils ne t’ont pas salie en profondeur, t’es...

    Lire la suite...

  • ...d’amour. Mamah Borthwick Cheney, une intellectuelle qui œuvre depuis plusieurs années pour la liberté des femmes, est tombée amoureuse de Frank Lloyd Wright, l’architecte inventeur des « maisons prairies » au début du XX e siècle. Mais l’un et l’autre sont déjà mariés et la...

    Lire la suite...

  •   Du domaine des Murmures Carole Martinez Éditions Gallimard 2011        « Ce lieu est tissé de murmures, de filets de voix entrelacées et si vieilles qu’il faut tendre l’oreille pour les percevoir. De mots jamais inscrits, mais noués les uns aux autres et qui s’étirent en un...

    Lire la suite...

  • ...paternaliste Compagnie de raffinerie – qui leur fournit maison, jardinier, réparateur et ramassage scolaire – et trouve normal que sa femme se démène sans compter. Il se passionne pour les échecs, mais il a bien un défaut : il s’intéresse à la politique ! Surtout avant la révolution...

    Lire la suite...