• Nous aurons de l'or ≡ Jean-Éric Boulin

     Nous aurons de l'or Jean-Eric Boulin

    Nous aurons de l’or

    Jean-Éric Boulin
    Le Seuil
    2014



     

    En un mot

    2030, un ex-boxeur champion de France revient en banlieue parisienne où les « émeutes » des banlieues de 2005 ont changé le pays. Et si les minorités françaises étaient enfin représentées au gouvernement ?

     

    « Il était devenu la fierté du Bourget,
    le chouchou des Blancs et des Arabes1

    Le personnage central de Nous aurons de l’or est un ancien boxeur champion de France qui vit depuis dix ans aux États-Unis. Il revient en France, plus exactement en banlieue parisienne où il a grandi. Les souvenirs affluent, ceux de sa famille aux conditions modestes, mais aussi ceux de son meilleur ami Yassine, un artiste provocateur et complet, qui a été assassiné.



    « La France et l’Islam
    sont une seule main2

    Lorsqu’il revient au Bourget, l’ex-boxeur découvre une ville en liesse. Et pour cause, Rachida Meziane, une arabe et de surcroît une femme, vient d’être élue présidente de la République et va faire son discours. Elle est à la tête du PMD, le Parti Musulman Démocrate, qui a su conquérir toutes les voix minoritaires : musulmans, pauvres et incompris du système.

    Son élection est en partie grâce à son ami Yassine, qui a lutté à travers l’art et la performance pour dénoncer l’héritage colonial, l’islamophobie des médias et « l’apartheid territorial3 ».

    Aux États-Unis aussi tout bouge : la Horde d’Or, une organisation militante, s’en prend à toutes les industries capitalistes qui tuent et qui polluent. Incendies, émeutes, manifestations… le réveil des peuples semble en marche.

     

    Pour finir

    À partir des « émeutes » des banlieues de 2005, l’auteur imagine ce que serait la France si le vent avait tourné autrement. Et il imagine que l’extrême droite aurait rompu sous le poids de toutes les minorités françaises.

    Le personnage est plutôt antipathique, son histoire invraisemblable, et il (ou le narrateur ?) a cette façon agaçante à la longue de toujours tout ramener à la couleur de peau ou à la nationalité : tous les personnages sont en premier lieu décrits de cette manière, ce qui fait que ça ne dévoile rien de leur caractère. Le style est sec, grave, et ponctué d’expressions qui se veulent poétiques mais qui heurtent la lecture.

    En fait, la portée politique est la principale qualité de ce roman. C’est comme si les idées politiques étaient habillées par les personnages, et le procédé est très intéressant. On pourrait reprocher à ce roman son aspect peu plausible, presque naïf, quand on connaît l’ascension du FN depuis 30 ans et la baisse proportionnelle des partis de gauche. Quand bien même, ce roman soulève une problématique cruciale : l’identité française n’est plus seulement chrétienne, la France s’est nourrie depuis des siècles de la colonisation, et il est temps pour elle de l’accepter et d’en faire sa force. Nous aurons de l'or a le mérite de s’attaquer à la peur de l’islamisation, mais l'ensemble est tout de même moyen.

     

    1. Page 63. -2. Page 100. -3. Page 87.

     

    Lisez aussi

    Rêve général Nathalie Peyrebonne

    Rêve général

    Nathalie Peyrebonne 

    Les Renards pâles Yannick Haenel

    Les Renards pâles

    Yannick Haenel 

    Nos rêves ne tiennent pas dans les urnes Paul Ariès Bibliolingus

    Nos rêves ne tiennent pas dans les urnes

    Paul Ariès 

    Opinion, sondages et démocratie Roland Cayrol Bibliolingus

    Opinion, sondages et démocratie

    Roland Cayro 

    L'Aveuglement ≡ José Saramago

    La Lucidité

    José Saramago 

    Altergouvernement

    Altergouvernement. 18 ministres-citoyens pour une réelle alternative

    Collectif 

    Eloge de la démotivation Guillaume Paoli Bibliolingus

    Éloge de la démotivation

    Guillaume Paoli

    ce que tient ta main droite manoukian bibliolingus blog livre

    Ce que tient ta main droite t'appartient

    Pascal Manoukian

      

    Nous aurons de l’or
    Jean-Éric Boulin
    Le Seuil
    2014
    190 pages
    17 euros 

    Bibliolingus

     

    « Désobéir à la pub ≡ CollectifBahia de tous les saints ≡ Jorge Amado »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:12
    Alex-Mot-à-Mots

    Si le style n'est pas au RDV, je ne suis pas tentée.

    2
    Dimanche 10 Août 2014 à 15:43

    Tu fais bien de passer ton chemin ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :