• Le Climat pour tous Bibliolingus

    Le Climat pour tous
    Red!
    Le Passager clandestin
    2015

     

    En un mot

    Expliquez l’urgence climatique à votre adolescent•e avec l’humour et la concision du dessinateur Red!.

     

    « Moins, mieux, autrement1 ! »

    Le Passager clandestin, maison indépendante et critique, propose un ouvrage hors collection : Le Climat pour tous, destiné aux adolescent•es (ou à votre ami•e martien•ne qui s'intéresse aux errances de notre époque), réunit 50 dessins humoristiques de Red! accompagnés de fiches thématiques courtes et concises.

    Red! (pour Relax Et Détendu !) est un militant écologiste et dessinateur qui œuvre pour l’association Agir pour l’environnement. Stéphen Kerckhove, le délégué général de l’association, a écrit la préface de ce petit livre.

    L’ouvrage débute sur les constats alarmants : épuisement des ressources naturelles, réchauffement climatique, montée des eaux, augmentation des catastrophes naturelles, déforestation... ; et débouche sur les sujets plus difficiles à assimiler, comme les inégalités climatiques entre pays riches et pauvres, la « langue de bois verte » et le greenwashing. Le jeune lectorat découvrira aussi la notion de climaticide, notamment pour qualifier les projets inutiles d’aéroports et d’autoroutes sensés relancer la sacro-sainte croissance. Enfin, il pose un regard critique sur les solutions court-termistes, comme la voiture électrique, les agrocarburants et les « compensations » carbone, et permet une ouverture sur la transition énergétique en quelques propositions à portée de main de l’adolescent et de sa famille : manger végétarien, prendre les transports en commun, bien isoler sa maison, limiter le gaspillage...

    À mon sens, cet ouvrage de sensibilisation remplit son office. Red! en dit beaucoup en 60 pages, car il montre que ce n’est pas tant la Terre qui ira mal que notre survie. Il balaye un certain nombre de thématiques qui pourront être lues, relues dans le désordre et développées plus tard par le jeune lectorat, tout en gardant le trait d’humour incisif des dessins. La touche d’humour est mise en avant par le flipbook de deux pingouins qui s’échangent un dernier baiser avant que leur banquise ne disparaisse sous l’eau.

    Bref, un ouvrage de sensibilisation très coloré, pas forcément destiné à tous•tes les adolescent•es, et qui fera l’objet d’un petit cadeau de Noël (et en plus, il est disponible dans la boutique de mon association AlterLibris). Cependant, je reste pessimiste : si en 2015 on utilise encore du papier pour donner les bases sur l'écologie, alors on n'est pas prêt de voir évoluer les mentalités de notre vivant.

     1. Page 55.

     

     

    Le Climat pour tous
    Red !
    Stephen Kerckhove, de l’association Agir pour l’environnement
    Le Passager clandestin
    2015
    64 pages
    8 euros

    Bibliolingus

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    1 commentaire
  •  Zaï zaï zaï zaï Fabcaro Bibliolingus

    Zaï zaï zaï zaï
    Fabcaro
    Éditions 6 pieds sous terre
    2015

     

    En un mot

    Dans le monde absurde de Fabcaro, ne pas avoir sa carte de fidélité du supermarché est un délit ! Avec un trait sensible et minimaliste de couleur ocre, Fabcaro livre un road movie particulièrement drôle et grinçant qui critique la société moderne.

    Mon avis

    Tout commence lorsque Fabrice, auteur de BD, va au supermarché et se rend compte qu'il n'a pas sa carte de fidélité. Rendu coupable de délit, le vigile intervient aussitôt et le menace de faire une roulade arrière si Fabrice n'obtempère pas immédiatement. Acculé, Fabrice brandit alors dangereusement un poireau trouvé là, et s'enfuit du magasin, avec toute la police nationale à ses trousses. Attention au criminel le plus recherché de France !

     zai zai zai zai extrait bibliolingus

     

    Les trois premières pages témoignent bien de l'esprit de Fabcaro. Avec cet élément déclencheur, Fabcaro déroule un road movie qui prendra une ampleur absurdement phénoménale. Avec la fuite de Fabrice comme fil conducteur, Fabcaro déroule un ensemble de gags tous absurdes et loufoques. Préjugés, conformisme, racisme ordinaire, paranoïa, hypocrisie et voyeurisme... Tout le monde en prend pour son grade, à commencer par les médias à l'affût du moindre scoop, l'opinion populaire, les racontars et les discussions de comptoir. Même le milieu de la BD est pris pour cible !

    Chaque page offre une chute désopilante qui s'insère habilement dans l'histoire globale. Comme si les personnages avaient avalé un sérum de vérité, Fabcaro joue sur la démesure des sentiments, que ce soit dans l'exagération ou dans l'indifférence totale.

    Les dessins m'ont beaucoup plu. Faits de traits sensibles et minimalistes, refaits à l'identique autant de fois que nécessaire, ils ne comportent qu'une seule couleur, l'ocre, mise en scène dans l'ombre et la lumière.

    Publiée par les éditions 6 pieds sous terre, Zaï zaï zaï zaï est une BD à l'humour aussi jouissif que perçant. Jusqu'à la dernière planche, on se marre bien ! Fabcaro s'en donne à cœur joie, et mon plaisir n'a été que plus grand. Bref, je n'ai pas pu m'empêcher de rire dans les transports en commun avec ce petit livre ravissant ! Je suis conquise mais frustrée : c'était bien trop court et j'aurais volontiers prolongé ma lecture.

    Lisez aussi

    bibliolingus les cahiers desther riad sattouf blog livre Les Cahiers d'Esther
    Tome 1
       

    Zaï zaï zaï zaï
    Fabcaro
    Éditions 6 pieds sous terre
    Collection monotrème

    2015
    72 pages
    13 euros

    Bibliolingus

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique