• Rentree litteraire 2015 BibliolingusLa Belle Affaire Sonia Ristic Bibliolingus

     

     

     

    La Belle Affaire
    Sonia Ristić
    Éditions Intervalles
    2015

     

    En un mot

    Nadja, la quarantaine, qui donne des cours d’écriture dans le Vermont pendant l’été, remonte dans ses souvenirs d’enfance en Afrique, et repense particulièrement à un événement qu’elle n’a pas su oublier.

     

    « Une belle vie, avec un mari qui s’obstinait à la sauver jour après jour, des enfants,
    un travail, des voyages1. »

    Nadja, auteur de films et de livres, a quarante ans. Chaque été depuis quelques années, elle anime des ateliers dans une fac en Nouvelle-Angleterre aux États-Unis, loin de son mari et de ses deux enfants. Mais Nadja est une femme étrange, un peu lointaine et détachée de la réalité, et une fois de l’autre côté du continent, elle oublie tout, tout sauf la seule chose qu’elle aurait dû oublier, cet événement qui a eu lieu il y a 25 ans lorsqu’elle vivait en Afrique avec ses parents.

    Petit à petit, dans cet été caniculaire, elle déroule le fil de ses souvenirs, par petites touches, et renoue avec son enfance. Habitée par ses souvenirs, nous faisons des allers et retours entre les États-Unis et sa petite ville proprette et ennuyeuse, la France où elle vit avec sa famille et son enfance en Afrique. Elle y retrouve l’instant de tous les possibles et se libère progressivement des limites que les parents posent pour nous, à notre insu, à travers l’éducation.

     

    Pour finir

    La Belle Affaire, publié par les éditions indépendantes Intervalles, est un roman féminin, du genre de ceux que j’évite. Même si j’ai vu d’emblée que la trame était somme toute assez classique, de la femme tourmentée qui, parvenue à la quarantaine, remonte le fil de sa vie, j’ai trouvé que l’ensemble fonctionnait et était addictif et engageant.

    C’est vrai qu’on trouve le côté un peu usé et agaçant de la femme fugace, inaccessible, pas du tout terre à terre, carrément irréaliste et romancée, à commencer par le choix du prénom Nadja (ouh ces écrivains !). Et pour forcer sa personnalité mystérieuse, voire vaporeuse, on devine certains ajustements dans l’histoire pour ménager de l’effet, et le résultat n’est pas toujours crédible honnêtement. Par exemple, quel écrivain n’angoisse pas de savoir si son texte va plaire à un éditeur ?! Qui a déjà oublié de choisir les prénoms de ses jumeaux avant l’accouchement ? Je vous le demande !

    Mais il fonctionne car il est composé de chapitres courts, écrits au présent, qui ouvrent des portes et appellent d’autres chapitres, le tout formant une lecture entraînante. Au-delà de la forme que l’auteure maîtrise avec assurance, ce roman fonctionne car c’est justement le mystère entourant son enfance en Afrique dans des pays politiquement instables qui apporte une valeur à l’histoire a priori ordinaire. Mine de rien, on a envie de savoir ce qui s’est véritablement passé à cette époque, et la chose est bien conservée, dévoilée peu à peu, avec une petite claque à la toute dernière page !

    Ce n’est pas le roman de l’année, mais c’est un bon roman addictif avec lequel on passe un moment agréable et qui évoque de belles images de l’enfance fait de joie, de tolérance et de transparence.

    Merci aux éditions Intervalles pour leur confiance.

     

    1. Page 31.

     

    La Belle Affaire
    Sonia Ristić
    Éditions Intervalles
    2015
    152 pages
    15 euros

    Bibliolingus

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Booming Mika Biermann Bibliolingus

    Rentree litteraire 2015 Bibliolingus

     

     

     

    Booming
    Mika Biermann
    Éditions Anarchasis
    2015

     

    En un mot

    En 1840 au Far-West, Lightouch et Conchi se rendent à Booming, un village étrange où tout s’est figé dans le temps, et pendant un duel en plus.

     

    « Personne ne va jamais à Booming1. »

    Lightouch à la dégaine anglaise et Conchi le colombien (que tout le monde prend pour un mexicain) sont deux compagnons de route amis et fidèles. Ils décident de se rendre à Booming, un petit village perdu où personne ne va, pour retrouver la femme de Conchi qui s’est enfuie avec Kid Padoon qui fait régner la terreur dans le village.

    Une fois arrivés, ils se rendent compte que quelque chose cloche, et pour cause ! Tout le village est figé dans le temps, et sur la grande avenue deux cowboys se font face, en plein duel inachevé, avec une balle sortie du canon et suspendue dans le vide, à mi-chemin entre les deux hommes… Mais ce n’est pas tout ! Ce n’est que le début d’une aventure multipliant les dimensions parallèles et les voyages dans le temps.

     

    Pour finir

    Booming est un roman étonnant, une sorte de western fantastique et comique qui multiplie les dimensions parallèles, les accélérations et les retours en arrière. Certes, il faut s’accrocher, avoir une lecture attentive pour observer les détails pour comprendre ce qui se passe lorsque le temps se dilate ou se ramasse à l’extrême selon le bon vouloir de l’écrivain. Le rythme est soutenu par une succession de passages très courts, alternant les points de vue des personnages − rythme qui d’ailleurs montre une certaine expérience de l’écriture et du récit. Je me suis prise au jeu, car j’ai particulièrement aimé la liberté et la légèreté de l’auteur et ses retournements de situation surprenants, et j'aime quand l'auteur attend une attention véritable du lecteur.

    Les personnages sont drôles et les dialogues vifs et cocasses dignes d’un film plus que d’un livre. Lightouch et Conchi, unis par une amitié forte (qui, vous le devinez, sera mise à l’épreuve du temps), sont entourés d’une flopée de personnages tout droits sortis d’un western. Ce roman captivant, à la croisée des genres et particulièrement cinématographique, est publié par les éditions Anarchasis, d'ailleurs peu connues parce qu’elles sortent franchement des sentiers battus.

    1. Page 11.

     

    Booming
    Mika Biermann
    Éditions Anarchasis
    2015
    144 pages
    15 euros

    Bibliolingus

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique